Comment bien choisir son porte-jarretelles pour sissy ?
Le porte-jarretelles est souvent vu comme inconfortable, comme le reflet d’une époque ou la femme était un objet.
Pourtant le porte-jarretelles est un accessoire indispensable pour une sissy.
D’abord parce qu’il vous féminise. Ensuite parce qu’il affine votre taille. Et enfin parce qu’il est beau, sexy, féminin et confortable.
En effet, bien choisi, un porte-jarretelles enveloppe délicatement votre taille. Il maintient les bas sans irriter votre peau, au contraire des bas autofixants. Enfin il ne serre pas votre estomac et reste en place, contrairement aux collants.

L’histoire du porte-jarretelles

Les premiers porte-jarretelles sont apparues en 1876. C’est une déclinaison d’un système pour attacher les bas en soie à la mode à la cour du Roi Soleil.

A la fin du XIXème siècle, le collant n’existe pas, le porte-jarretelles à un but utilitaire. Il doit maintenir le bas en soie en place, éviter qu’il ne tombe.

On conçoit un produit efficace, qui ne blesse pas la peau avec ses attaches en métal.
Toutefois son port n’est pas apprécié de toutes et la mode ne prend qu’en 1893 avec la mode du corset pourvu de jarretelles pour tenir les bas.
Après la seconde guerre mondiale, le porte-jarretelles a mauvaise presse, il n’est plus porté que par les prostituées.

L’avènement du collant ringardise le bas dans les années 1960. Les quelques femmes qui mettent un porte-jarretelles l’utilisent pour séduire et exciter. C’est un symbole de féminité triomphante et les hommes fantasment en le regardant, voir développe un fétichisme à son égard.

Les années 1980 signent le grand retour du porte-jarretelles.
On décide qu’il symbolise l’élégance à la française et il revient à la mode. Il connait un fort regain d’intérêt avec le porno chic ou le new burlesque.
On le trouve aujourd’hui un peu partout.

Quand porter un porte-jarretelles ?

Une travestie peut porter un porte-jarretelles quand bon lui semble.
Bien sur, un porte-jarretelles sert à séduire et à renforcer votre sex-appeal.
Mais n’est-ce pas la ce que vous souhaitez pour attirer et être belle ?
Toutefois, cela nécessite un apprentissage pour se sentir bien en toutes circonstances.
Ce qui nous amène à une question cruciale : comment une sissy doit-elle porter son porte-jarretelles ?

Comment porter un porte-jarretelles ?

Comme un porte-jarretelles se porte-t-il ? Comment s’attache-t-il ? Et que faire des agrafes ?
Commencez par placer votre porte-jarretelles sur vous pour qu’il ne tombe pas.
Placé sur vos hanches, votre porte-jarretelles pour travestie vous procure une magnifique chute de reins et il allonge votre buste. Adaptez le en fonction de votre morphologie.

Posé sur votre taille, il allonge vos jambes et vous offre une nouvelle silhouette. Idéale si vos jambes sont petites par rapport à votre buste. Si vous avez une taille de guêpe, prenez un porte-jarretelles taille haute. Il arrondit vos hanches et marque votre taille pour plus de féminité.
Si vos hanches sont menues, sélectionnez un porte-jarretelles taille basse.

En général les sissys choisissent de porter leur porte-jarretelles à la taille.
Certains sites fonctionnent par taille de vêtements. Mais d’autres fonctionnent en centimètres.

Pour vous aider à choisir, mesurez votre tour de taille, soit avec un mètre souple, soit avec une ficelle et un mètre ou un double décimètre. Ainsi vous choisissez facilement.

Comment choisir un porte-jarretelles ?

Il y a quelques règles à suivre pour choisir son porte-jarretelles pour travestie.
D’abord pour quelle occasion ?
Est-ce votre première fois?
Est-ce pour un dîner coquin ?
Pour exciter les mecs sur un parking routier ?
Pour tenter de porter un porte-jarretelles quotidiennement ?

Si vous portez cette lingerie pour la première fois, choisissez un modèle basique mais de qualité.
Le velours, la dentelle, les strass, le wetlook, le porte-jarretelles en latex, vous verrez la prochaine fois.
Cherchez un porte-jarretelles confortable dans lequel vous vous sentez bien.
Soyez sur de votre charme et de votre séduction quand vous le portez.

Mariez le porte-jarretelles avec une jupe au genoux ou une jupe crayon pour être belle mais classique.
Si vous voulez montrer votre côté chienne, une jupe courte pour sissy s’impose.

Mon conseil ? Portez d’abord le porte-jarretelles chez vous, après le travail, pour mieux l’apprivoiser.
Bougez, asseyez-vous, testez pour voir si cette lingerie vous sied et est confortable.
Est-ce qu’il descend lorsque vous vous asseyez et remonte quand vous vous relevez ?
Vos mouvements sont-ils souples, sans entraves ?

Mais comment sélectionner la lingerie fine qui vous convient ?

Un bon porte-jarretelles doit avoir la forme d’un demi cercle quand il est posé sur votre lit.
Puis il ne vous serre pas, il s’ajuste confortablement à votre taille. Prenez le un peu plus large, plutôt que trop serré.

Ensuite sa fermeture doit être pratique, avec une attache solide, réglable pour mieux s’adapter à votre morphologie. C’est plus pratique pour un port quotidien.

Si votre taille est extra fine, vous aurez du mal à trouver un porte-jarretelles très fin qui puisse tenir.

Privilégiez une jarretelle pas trop large, plus élastique, elle descend et monte plus facilement, ce qui évite au bas de se déformer et de filer.

Côté couleur, si c’est votre premier porte-jarretelles, prenez du noir si vous avez des bas noirs. Ou du blanc si vous avez des bas blancs ou chairs.
Coordonnez bas et porte-jarretelles pour ne pas risquer la faute de goût.
Par la suite, vous panacherez les couleurs selon votre tenue, votre lingerie ou vos envies.

Comment porter son porte-jarretelles pour travestie : sous ou sur la culotte ?

Si vous enfilez la culotte en dentelle féminine et confortable puis le porte-jarretelles, le résultat est superbe.
Mais essayez un peu d’aller aux toilettes !
Pour utiliser votre clito, pas de problème, mais pour votre chatte anale, vous vous en mordrez les doigts.
Donc prenez vos précautions.

Sinon, enfilez le porte-jarretelles puis la culotte. En cas d’urgence, ce sera plus pratique.

Comment enfiler son porte-jarretelles et ses bas pour sissy ?

Selon ce que vous avez décidé, enfilez d’abord votre culotte ou gardez la pour après.
Mettez-vous debout.
Desserrez les jarretelles et ouvrez les pinces, c’est plus pratique.
Enfilez votre porte-jarretelles en dentelle, en coton, en velours.
Utilisez les agrafes pour le serrer et le régler à votre taille.

Puis asseyez et prenez le bas gauche. Enfilez délicatement votre pieds pour ne pas le craquer et dérouler le long de votre jambe. Faites de même avec le bas droit.
Penchez-vous et attachez les jarretières au porte-jarretelles grâce aux pinces. Partez de l’avant puis levez-vous et dirigez vous vers l’arrière.

Observez le résultat dans une glace et réglez la longueur des jarretelles pour que le bas soit légèrement tendu. Ainsi, il vous rend plus sexy. En outre, c’est bien plus confortable.
Vous êtes heureuse et plus séduisante.

Combien d’agrafes ou de jarretelles un porte-jarretelles doit-il posséder ?

En général, les portes-jarretelles pour travestie possèdent 4 voir 6 jarretelles.

4 agrafes est un bon nombre, toutefois cela empêche moins les bas de tourner. Ce n’est pas gênant au quotidien. Remettez les bas en place de temps à autre, comme vous le feriez avec vos autres vêtements.

6 jarretelles empêchent tout mouvement, vos bas restent droits, vous n’aurez plus envie de porter vos collants. En outre le résultat est plus beau, surtout avec des bas coutures, pour allonger vos jambes.

Au-delà de 6 jarretelles, c’est une question de préférence personnelle.

Quel type d’agrafes pour mon porte-jarretelles ?

D’abord il vous évidemment que les bretelles des agrafes soient réglables.
Ainsi votre corps n’est pas tiré vers le sol par le bas. Et votre bas ne bouchonne pas s’il est trop grand.

Ca parait logique, mais quand on commence à se travestir, on sélectionne souvent le modèle le moins cher.
Et on ne fait pas attention à ce détail capital.

Ensuite nous vous recommandons les agrafes en métal. Les attaches en plastique sont bien pour commencer mais elles cassent plus vite. En outre elles agrippent moins bien les bas.
A terme, votre lingerie peut glisser, se détacher et vous ne saurez plus ou vous mettre.

Donc des attaches en plastique pour débuter ou le temps d’une soirée ou pour une occasion spéciale, d’accord, mais ensuite, investissez dans des porte-jarretelles avec des agrafes en métal.

Enfin vérifiez que le bout des agrafes n’est pas trop fin pour qu’il puisse attraper assez de tissu sur la jarretière. Ainsi votre bas est fermement maintenu, son poids est mieux réparti sur l’agrafe et il ne glisse pas.
En outre elles auront moins de chances de marquer la peau de vos cuisses.

A quel prix acheter son porte-jarretelles ?

Si vous tenez à porter quotidiennement votre porte-jarretelles, mettez y le prix.
Vous serez sur d’acheter un porte-jarretelles haut de gamme, confortable, bien coupé et qui ne laisse pas tomber vos bas.
Vous pouvez limiter votre budget en choisissant un modèle pour sissy sans fanfreluches, simple mais charmant.
Tournez-vous vers le coton, le satin ou la dentelle fine.

Mais pourquoi les porte-jarretelles noirs ont-ils la côte ?

D’abord parce qu’un porte-jarretelles noir est un classique, il se marie élégamment avec une bonne partie de votre garde robe, quelle que soit l’occasion.
C’est très pratique.

Ensuite, cette couleur amincit la silhouette et l’élance. Elle est synonyme de luxe, d’élégance mais aussi de luxure et d’érotisme.
A vous de choisir le bon porte-jarretelles pour l’accorder à votre tenue

Pour vous amincir toujours plus, prenez une matière moulante, comme le wetlook, à la fois fluide, léger et confortable.

Et vous, comment choisissez-vous votre porte-jarretelles pour travestie ? De quel couleur ? En quelle matière ?
Commentez, partagez cet article pour que nous apprenions toutes !